• Après avoir visité Ljubjana l'année passée avec Pierre, j'ai eu envie de découvrir le reste du pays, qui a l'air très beau. J'y suis allée en voiture avec Bénédicte et son petit ami.

    A l'aller, nous nous sommes arrêtés aux châteaux de Schwangau, au Sud de la Bavière (voir mon article précédent).

    Notre séjour à débuté par 3 jours dans le Nord de la Slovénie, près de Bled.

    lac de Bled

    Nous avons fait plusieurs belles promenades autour du lac de Bled (6 km de circonférence) mais avons aussi été au bord du lac de Bohinj, plus calme et moins touristique (12 km de circonférence). Ces deux lacs sont au pied des Alpes Juliennes, non loin du mont Triglav, sommet de la Slovénie avec ses 2864 m). 

    Nous avons ramé sur le lac de Bled, pour aller sur l'île, et Bénédicte et Marcellino ont fait du canyoning.

    Voici une petite vidéo de leurs exploits :

    Ensuite nous avons passé 3 jours dans le Sud de la Slovénie, région karstique avec de nombreuses grottes. 

    Nous en avons visité 2. D'abord les grottes de Postojna, très grandes grottes contenant plus de 24 km de galeries souterraines. Découvertes en 1818, elles sont ouvertes au public depuis 1819. On y entre par un petit train et puis on marche 2 km pour admirer les formations calcaires, avant de reprendre le petit train pour ressortir. Ensuite les grottes de Skocjan. Elles sont moins grandes que les autres, mais elles sont très impressionnantes car une rivière souterraine a creusé un fossé et on la voit 45 m plus bas.

    Nous visitons le château de Predjema, à 9 km des grottes Postjona : c’est un château construit sous une falaise et certaines pièces ont des murs normaux et des murs qui sont une falaise. 

    château de Predjema

    Nous faisons une belle petite promenade pour rejoindre une église au sommet d’une colline (SV Jakobs à 806 m d’altitude) d’où on a une vue panoramique sur le centre de la Slovénie : on y voit les Alpes au Nord, Ljubjana, et des collines dans toutes les directions.

     


    votre commentaire
  • En partant en vacances en Slovénie avec ma fille et son copain, nous avons fait une halte au Sud de la Bavière, à Schwangau où se trouvent deux beaux châteaux.

    Hohenschwangau

    Le château de Hohenschwangau se trouve au sommet d'une colline, et a été reconstruit en 1837 par la famille des rois de Bavière et habité jusqu'en 1912. Depuis 1913 il est musée et on peut visiter deux étages de ce joyau du romantisme allemand : l'étage de la reine et l'étage du roi.

    Château de Hohenschwangau vu depuis de Neuschwanstein

    Château de Hohenschwangau vu depuis Neuschwanstein

    Neuschwanstein

    L'après-midi, nous avons grimpé sur la colline en face, où Louis II de Bavière a fait construire son château idéal à partir de 1869. Il ne I'a habité que deux années, étant mort tragiquement à 40 ans dans un lac. 

    Ce château a inspiré de nombreux artistes dont Walt Disney pour sa belle au bois dormant. La visite se fait via audio-guide, emmenée par un guide, et il faut suivre assez rapidement. On a pas beaucoup de temps pour admirer les salles, qui me semblaient sombres, sauf la splendide salle du trône et la salle des chanteurs, qui occupe tout le 4ème étage.

    Nous sommes allés sur le pont Marienbrücke, pour avoir une belle vue sur le château, et prendre des photos :

    Château de Neuschwanstein

    Château de Neuschwanstein

    La région est très belle, avec des collines, beaucoup de champs, des chalets en bois et les montagnes en arrière plan. Il y a aussi des lacs qui rendent l'ambiance très romantique. J'aurais aimé pour visiter cela plus calmement, sans tous les autres touristes, mais c'est surement encore pire en juillet/août. 


    votre commentaire
  • Le trou de l'homme sauvage est une petite caverne naturelle à mi hauteur de Roche-la-Dame, au sommet duquel se trouve la Croix. La caverne mesure environ 2,5 m de hauteur sur sur 2,5 X 1,5 m au sol. Elle n'est plus accessible car le sentier qui y passait pour aller à la Croix a été fermé suite aux nombreux accidents graves.

    J'y suis allée hier avec ma soeur, très prudemment, pour faire des photos. 

    Le chemin a disparu et l'accès est dangereux. Il ne faut plus y aller.

    Trou de l'homme sauvage

     

    Trou de l'homme sauvage

    De là on peut apercevoir quelques vues sur Bohan, mais le panorama est bien plus beau depuis la Croix :

    vue depuis leTrou de l'homme sauvage

    vue depuis leTrou de l'homme sauvage

    Voici la description qu'en fait Jean-Pierre Lambot dans son ouvrage "La Basse-Semois illustrée", aux éditions Remy, 1982 : 

    "Son origine tient sans doute à un effritement de la roche, plus tendre et plus fissurée à cet endroit. Il est possible qu'elle ait été agrandie et aménagée par l'homme. Mais celui-ci n'était pas sauvage. Cela signifie que, contrairement à ce que l'appellation pourrait laisser croire, le lieu n'a pas dû être occupé dans la préhistoire. [...] En outre, la tradition locale rapporte qu'elle a accueilli des réfractaire à l'enrôlement dans les armées napoléoniennes. Refuge de fortune, elle était donc aussi cachette. "

     

     


    votre commentaire
  • Ayant reçu de mes frères et soeur un nouvel appareil photo réflex Canon 77D, je l'ai essayé ce soir avec Françoise dans les environs de Bohan, à la recherche d'animaux.

    Nous avons vu quelques oiseaux (Buses variables, Bergeronnettes grises, Merle) mais surtout pas mal de mammifères.

    Nous avons vu un sanglier et un renard sans pouvoir faire de belles photos, mais nous avons photographié un chevreuil mâle, de nombreuses biches avec faon et des moufflons.

    Cet appareil est bien plus performant que le Canon EOS 450D que j'ai depuis 9 ans, et les animaux sont bien plus nets, même s'ils sont pris de loin et sans trop de lumière comme ce soir. Je vous laisse admirer quelques photos :

    Chevreuil

    Chevreuil

    Biches

    Biches

    Moufflons

    Moufflons


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires