• Sur les bons conseils d'Isabelle, nous avons participé au concours Léonidas de la boulangerie de Bohan, Pierre et moi. Le seul gagnant repart avec une cloche contenant 4 kg de petits oeufs en chocolat Léonidas.

    Et ce matin, Pierre s'est fait réveiller à 10 h avec la bonne nouvelle : il a gagné.

    On a gagné le concours Léonidas à Bohan

    On a gagné le concours Léonidas à Bohan

    La cloche contient un assortiment de plus de 400 oeufs Léonidas.

    Merci à Isabelle de nous avoir conseillé de jouer, et merci à la main innocente !


    1 commentaire
  • En ce très ensoleillé week end de Pâques, il y a beaucoup de monde à Bohan. En plus, les cerisiers du Japon sont en fleurs sur la rivette, donnant de belles couleurs :

    Couleurs printanières à Bohan

    Couleurs printanières à Bohan

    Pour voir plus régulièrement des photos de Bohan, vous pouvez consultez l'album de l'année que je publie sur la page FB du Syndicat d'initiative de Bohan, accessible à tous, même sans compte facebbok. Ils sont disponibles dans la colonne de droite de mon blog.

    Pour l'année 2019, voici le lien


    votre commentaire
  • En compagnie de Pierre et Bénédicte, j'ai découvert 2 capitales baltes : Riga de la Lettonie et Vilnius de Lettonie. Nous avons pris l'avion de Bruxelles à Vilnius et fait le déplacement entre les 2 capitales en bus (300 km). 

    Arrivés à Vilnius, nous avons logé 1 nuit à l'hôtel et sommes repartis le lendemain matin dans un minibus de 8 touristes + la guide, Kamile, pour une journée de visites et de trajet de Vilnius à Riga. Il fait froid (2 degrés mais avec un vent la température ressentie est négative). Notre 1er arrêt se fait au château de Trakai, en briques rouges sur une île au milieu d’un lac. Nous faisons rapidement le tour à pied de Kaunas, ancienne capitale de la Lituanie. Après un long trajet nous arrivons à la Colline des Croix, lieu très original au milieu des champs où plus de 500.000 croix sont plantées, de toutes tailles, de toutes matières et venant de tous les pays. Nous visitons l’intérieur du château de Rundale, le "Versailles balte". Notre 5ème arrêt se fait à un mémorial construit sur le camp de Salaspils, où des milliers de personnes sont mortes en 1943-1944, soit prisonniers de guerre, soit des civils soviétiques. 

    Colline des Croix (Lituanie)

    Colline des Croix (Lituanie)

    Château de Rundale (Lettonie)

    Château de Rundale (Lettonie)

    Nous passons 3 jours et 3 nuits à découvrir Riga, "la perle des pays baltiques" avec sa vieille ville piétonne, sa cathédrale, son château, ses nombreuses églises et sa maison aux têtes noires. Dans la nouvelle ville, nous admirons de nombreuses façades "Art Nouveau". Nous faisons un chouette tour en bateau autour de la vieille ville et montons au 26ème étage d'un gratte-ciel pour le panorama. 

    Devant la maison aux têtes noires à Riga

    Devant la maison aux têtes noires à Riga

    Pour le retour vers Vilnius nous prenons le bus qui met 4 h pour faire les 300 km qui séparent les 2 capitales.

    Sous un soleil de plus en plus généreux, nous visitons la cathédrale de Vilnius, montons à pied au château haut. Nous découvrons les églises Sainte Anne et des Bernardins. Nous découvrons Uzupis, un quartier de Vilnius qui a déclaré son indépendance, puis nous faisons une pause dans le jardin des Bernardins. Nous nous promenons dans la ville, passant devant le palais présidentiel pour atteindre la rue Gediminas « champs Elysées » locaux. 

    Nous découvrons la porte Aurore, les nombreuses églises, les quartiers où il y a eu des ghettos de juifs pendant la 2ème guerre mondiale et deux panoramas sur la ville.

     

    Vilnius : église sainte Anne et église des Bernardins

    Vilnius : église sainte Anne et église des Bernardins

    Vue sur Vilnius

    Vue sur Vilnius

    Devant la cathédrale de Vilnius

    Devant la cathédrale de Vilnius

    Ces deux pays baltes furent une belle découverte, ce sont des pays avec des histoires différentes mais avec beaucoup de domination étrangère. Ils ont un beau patrimoine, que nous avons découvert sous le soleil et le ciel bleu. Le coût de la vie est très abordable et les habitants parlent tous anglais.


    2 commentaires
  • Bellefontaine est un village de 84 habitants sur la commune de Bièvre. Je l'ai visité pour la première fois lors de notre tour en vélo électrique la weekend dernier.

    Un peu à l'extérieur du village, la fontaine Saint-Furcy est un petit monument carré néogothique avec 4 colonnes surmontées d'un dais de pierre sur lequel se dresse la statue de Saint Furcy. Ce moine évangélisateur irlandais aurait fit jaillir, vers 650, une source avec son bâton de pèlerin. 

    Bellefontaine (commune de Bièvre)

    L'eau coule dans une vasque au pied du monument et elle est potable. Sur la demi-heure que nous sommes restées, nous avons vu 3 voitures venir remplir bidons et bouteilles. Il paraît que l'eau est bonne pour le foie.

    A quelques dizaines de mètres, surplombant la fontaine, se trouve une grotte Notre-Dame de Lourdes. Elle a été bénie en 1923 par l'évêque de Namur, Monseigneur Heylen.

    Bellefontaine (commune de Bièvre)


    1 commentaire
  • Samedi ma soeur et moi avons loué chacune un vélo électrique pour essayer. Nous les avons loués à Récré'alle à Alle et avons fait un tour de 41 km : Cornimont, Gros-Fays, Oizy, Monceau, Bellefontaine, Orchimont, Vresse, Chairière et Alle.

    Essai d'un vélo électrique

    Le vélo électrique possède 5 modes : off, éco, tour, sport et turbo. Plus on prend un mode avancé, plus l'assistance est forte, plus vite on roule à vélo, mais plus vite la batterie se vide. 

    Au total nous avons roulé 41 km, avec de nombreuses montées et une belle descente (avec un cumulé de 800 mètres de dénivelé). Au début la batterie était pleine, après 33 km il restait 20%, on l'a rechargée pendant 1/2 h et on a fait les 10 derniers km contenant 2 belles côtes pour terminer avec une batterie presque déchargée.

    Essai d'un vélo électrique

     

    Rouler avec un vélo électrique est très confortable, et l'aide se ressent bien, surtout dans les modes avancés (sport et turbo). Mais il faut toujours pédaler, sans s'arrêter sinon l'assistance ne fonctionne plus. 

    A la fin du parcours, nous sommes allées au Sacré Coeur de Alle, une montée raide mais courte pour essayer: même avec le turbo, et même avec la vitesse la plus petite (il y a 8 vitesses) j'ai dû m'arrêter deux fois pour reprendre mon souffle. 

    Il faut faire attention à la batterie et même si le loueur de vélos annonce un autonomie de 80 à 100 km, nous avons constaté que dans un parcours vallonné en demandant une assistance de mode "sport" l'autonomie est de 40 à 50 km. Nous avons trouvé à Vresse un point de chargement pour 8 vélos, accessibles gratuitement à tous, mais c'est trop rare pour l'instant !

    Essai d'un vélo électrique

     

    L'expérience m'a bien plu et me donne envie d'en acheter, mais en faisant bien attention à l'autonomie de la batterie. Je crains aussi de m'habituer à l'assistance électrique et de ne plus faire du vélo normal. Je vais encore un peu réfléchir ...

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires