• Cette semaine des panneaux ont été placés dans les communes de Vresse et Bouillon, intitulés "Route du Tabac". 

    Il y a un panneau didactique à Bohan, en face des Tabac Martin

    La route du tabac

    Voici le texte en français :

    La route du tabac

     

    La route du Tabac est un projet coordonné par les ASBL Contrat de Rivière Semois-Chiers et Qualité-Village-Wallonie. Dans une brochure disponible aux maisons du tourisme, vous trouverez des informations générales sur le tabac, puis la description de deux boucles motorisées: la première quitte Alle pour Bohan en passant par Vresse, tandis que la 2ème démarre de Alle pour se diriger vers Dohan puis Bouillon.

    Comme expliqué sur le panneau, vers la mi-mai les petits plants, hauts d'une 10aine de cm, sont repiqués en pleine terre. C'est en effet aujourd'hui que E. Martin a commencé à repiquer des plants :

    La route du tabac

     

     


    votre commentaire
  • Le très beau livre "L'autre monde de la Semoys" vient de sortir de presse. Ce livre présente l'univers animalier de la Semois, du côté belge et du côté français, d'où l'orthographe mixte "Semoys". De format 24 X 17 cm, les 128 pages sont abondamment illustrées de photos prises par Bruno Joris. Le texte a été écrit par Claude Carton, auteur du très beau livre sur la Semoy.

    La quarantaine d'animaux présentés sont des oiseaux, des mammifères mais aussi des insectes, par exemple les cygnes, canards, mésanges, pics, mouflons, castor et renard ou araignées, coccinelles et libellules.

    Mes 2 photos préférées sont celle du martin-pêcheur page 58 et du cygne tuberculé avec son petit page 40.

    Il est en vente au prix de 25 euroschez l'éditeur (editionsdumontdejeux.com) ou à la librairie de la Semois à Bohan.

    Voici la couverture :

    Semoyscouv

    et deux doubles pages intérieures :

    Semoyspagesint

    votre commentaire
  • Je viens de faire imprimer quelques exemplaires d'un livre-photos que j'ai fait sur l'église de Bohan. J'y ai rassemblé des photos anciennes et des photos personnelles sur l'église, son intérieur, son mobilier et ses décorations, sur l'extérieur, sur les cloches de son clocher mais aussi des curés et abbés qui y ont fait des messes depuis 100 ans.

    De format 20 X 30 cm, il contient 26 pages et 58 photos. Quelques explications accompagnent les photos.

    Je le vends au prix de 20 euros. Si vous êtes intéressés, me contacter par mail.

    Pour en avoir un aperçu, cliquez ici.

    hebergeur image


    votre commentaire
  • hebergeur image

    Je viens de lire le livre "La Forge au Loup", de Françoise Bourdon, que j'ai bien aimé et qui se déroule près de Bohan. Le livre est sorti aux Editions Pocket en 2006. Françoise Bourdon est née à Mézières et a écrit ce livre en mémoire de son grand-père, engagé volontaire à 17 ans, en 1915.

    Résumé du roman : Les Ardennes au début du 20ème siècle. Hermine a juste 20 ans lorsqu'elle épouse Séverin et part vivre à La Lombarde, la propriété familiale où règne en maîtresse absolue la redoutable Mme Lecoeur. La jeune femme se passionne rapidement pour la Forge au Loup, la prospère fabrique de Boulonnerie que dirige sa belle-mère. 

    A la mort de celle-ci, Hermine reprend seule les commandes de l'usine. Elle doit alors affronter les tourments d'un destin marqué par la guerre, la trahison et les amours manquées, portée par cette passion qui l'anime pour sa terre, sa maison et les siens ...

    Mon avis :

    Ce roman se passe à Brohan, village qui n'existe évidemment pas, mais qui aurait pu être Bohan, sauf que l'histoire se déroule le long de la Meuse. Il retrace bien la transition des cloutiers vers l'industrie du métal qui s'est déroulée au début du 20ème siècle juste de l'autre côté de la frontière, du côté français.

    Du côté belge, une fois les clouteries disparues, c'est l'industrie du tabac et puis le tourisme qui ont émergé. Dans le roman, on parle beaucoup de Charleville, mais aussi de temps en temps des Hautes-Rivières et des contrebandiers entre la Belgique et la France, via les baraques.

    Ce roman permet de se faire une bonne idée de la pauvreté des habitants de cette région. De plus, l'intrigue est bien amenée et le livre si lit avec plaisir.


    1 commentaire
  •  
     
    Je viens de terminer la lecture du livre “Les Pierres de Sagesse vous le diront tout bas”, un roman de Jean-Marc Stilmant.
     
    Pour ce roman, l’auteur m’a contactée début 2012 pour mieux connaitre Bohan qui était le décor de quelques scènes de son roman. Je lui ai transmis quelques renseignements sur Bohan et son tunnel qui l’ont tellement séduit qu’il a modifié le scénario original. Après lecture du roman, je me rends compte que Bohan tient une très grande place dans l’histoire.
     
    Résumé:
    Jeanne, jeune fille qui a 17 ans en 1940 est passionnée par les avions et vole déjà sur certains petits avions. Lorsque la guerre éclate, elle vit de nombreuses aventures héroïques pour défendre son pays. Elle part à Londres pour aider les alliés
    où elle est une vraie héroïne. Elle est envoyée en Belgique, à Bohan, pour une mission très importante. Des années plus tard, elle raconte à sa petite-fille ses aventures mais ne peut pas tout révéler. Il y a donc deux versions des aventures de Jeanne pendant la guerre : la version avouable telle qu’elle la raconte à sa petite fille pour son travail
    d’études, et une version fantastique qu’elle garde pour elle.
     
    Mon avis:
    C’est un roman captivant à lire, que j’ai trouvé passionnant, même si de temps en temps le côté parfait de Jeanne qui a toutes les qualités dans la version avouable m’a un peu agacée. J’ai beaucoup aimé la version fantastique, avec beaucoup d’allusions aux légendes locales: le cheval Bayard, les fiancés du châtelet, etc.
    Pour ceux qui connaissent la région de Bohan, c’est un plaisir supplémentaire de connaitre le décor d’une partie importante du livre.
    Cet après-midi, descendant la Semois de Membre à Bohan, je me surprenais à imaginer Jeanne et les héros du livre en train de cacher des armes ou de se cacher dans les bas-côtés de la route pour échapper aux Allemands.
    De plus, ce qui me plaît aussi, c'est que les femmes sont les héroïnes du roman, elles sont mises en valeur et ont un rôle prépondérant.
    Bref, je vous recommande la lecture de ce livre.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique