• Déboisement de l'île de Bohan

    L'île de Bohan appartient à la Fondation Roi Baudouin, qui a décidé de la réhabiliter et la revaloriser afin qu'elle retrouve son aspect d'autrefois.

    Ainsi, la première phase, le déboisement, vient de se terminer. Tout a été éliminé, sauf 2 grands arbres et un buisson. La végétation composée hélas en partie de plantes invasives (entre autres les balsamines del'Himalaya) a été fauchée.

    Ce déboisement a pour but d'empêcher les déchets de s'accrocher aux arbres lors des crues de la Semois.

    Ensuite, la fondation a pour intention de redonner à l'île sa fonction d'origine : le paturage.

    Selon Dominique Allard de la Fondation Roi Baudoin, cet important entretien à apporter est la meilleure manière de préserver ces îles:

    "Un pâturage sera organisé durant l’été, avec des bœufs de race rustique ou des moutons qui brouteront, afin d’empêcher la végétation de se déployer. C’est un entretien agroécolo naturel."

    Déboisement de l'île de Bohan

    île de Bohan, vue depuis le pont cassé

     

    Déboisement de l'île de Bohan 

    après le déboisement del'île, on voit le pont cassé depuis la rivette

     

    Pour en savoir plus, voir l'article de la fondation roi Baudouin

    « Vernissage de l'exposition de Valérie Herbay à VresseConcours façades fleuries : 4ème prix pour Monique Defoiche »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Octobre 2016 à 12:56

    Je vote pour les moutons. Il manquera les montagnes mais ça me fera penser aux alpages par chez nous, par exemple le Pravouta. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :