• Epaule Gauche 01

    Il y a 10 ans, j'ai commencé à avoir mal à l'épaule droite, et après beaucoup d'examens médicaux, de piqures et de kiné, j'ai été opérée en février 2009. La rééducation a été très longue et ce n'est vraiment que 1 an après l'opération que tout allait parfaitement bien. Depuis lors, je n'ai plus jamais eu mal à l'épaule droite.

    Depuis juin 2017, j'ai mal à l'épaule gauche. Je pensais que cela allait passer, mais au contraire cela s'est aggravé, surtout la nuit où cela me réveille. Et je remarque que la mobilité de mon bras diminue (surtout pour lever le bras ou vers l'arrière).

    J'ai fait un échographie début septembre, dont le protocole dit

    Présence de quelques microcalcifications niveau de l'insertion du sous-scapulaire.
    L'examen objective un sus-épineux tuméfié hypoéchogène douloureux à la pression sonoscopique compatible avec une tendinite aiguë.
    Présence d'une macrocalcification dans le tendon.

    Conclusion:Tendinite calcifiante du sus-épineux gauche sans signe de rupture surajoutée visualisée.

    Il y a 3 semaines, l'orthopédiste spécialiste de l'épaule, a examiné la radio et mon bras et a conclu à une tendinite sans rupture; Il m'a fait une infiltration, mais cela n'a pas vraiment soulagé la douleur.

    Je suis retournée le voir et la mobilité de mon bras a diminué. Il pense que cela évolue en capsulite (ce que j'ai eu à l'épaule droite il y a 10 ans). Il me revoit dans 3 semaines pour confirmer ou infirmer cette hypothèse, mais il m'a déjà expliqué que la capsulite évoluait en 3 phases. Dans la première la douleur est très intense et le bras est de moins en moins mobile. Il m'a donné des antidouleurs, mais me fera une infiltration dans l'articulation si nécessaire. Dans la 2ème phase, l'épaule est gelée, mais moins douloureuse. Puis vient la convalescence avec de la kiné pour retrouver la mobilité. Sauf cas rares où l'épaule reste raide et douloureuse plus de 18 mois dans la phase de convalescence, on n'opère pas.

    Bref, il semble que je dois m'attendre à ce que j'ai déjà eu à l'épaule droite. Mais il y a quand même des bonnes nouvelles. D'abord, on n'a jamais une 2ème capsulité à la même épaule. Ensuite, je suis droitière et donc j'use moins mon épaule gauche. Enfin, je suis déjà passée par là, et la médecine ayant évolué, j'espère échapper à l'opération.

    Par contre, j'ai vraiment mal la nuit et j'ai mal au bras quand je roule à vélo, et cela m'ennuie vraiment !

     

     

    « Promenade guidée "Le château de Linchamps" (Nohan, France)Restaurant "Chez Maria" sur la place de Bohan rénové »

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Octobre à 19:06

    Espérons q'avec ce traitement le mal va passer définitivement, sans opération. Bon courage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :