• Essai d'une trottinette électrique

    On voit de plus en plus de personnes qui circulent à Bruxelles avec des moyens alternatifs à la voiture : vélos, gyropodes et trottinettes.

    J'ai essayé la trottinette électrique partagée aujourd'hui pour aller et revenir du bureau. J'avais préalablement installé l'application "Lime" et chargé la somme minimale (10 euros).

    A l'aide de l'application j'ai trouvé une trottinette libre pas très loin de chez moi, avec indication du statut de la batterie. Pour la déverrouiller, je scanne le barre code se trouvant sur le guidon. L'utilisation est facile : on se tient debout, et on pousse sur un petit bouton pour accélérer, après avoir donné un petit coup de lancement via un pied. Il y a un frein comme sur un vélo, mais uniquement à main gauche.

    Essai d'une trottinette électrique

    Sur un petit cadran on peut lire la vitesse. A la fin du parcours on dépose la trottinette où l'on veut, et on la verrouille via l'application sur son smartphone, et on reçoit un résumé de son parcours. Il faut noter qu'au départ et à l'arrivée il faut une connection wifi ou 4G.

    A l'aller:

    Essai d'une trottinette électrique

    au retour

    Essai d'une trottinette électrique

    Voici mes impressions après ce premier jour d'utilisation:

    - d'un point de vue confort d'utilisation, j'étais beaucoup moins à l'aise que sur mon vélo, car les petites roues n'absorbent pas les chocs (trous, pavés, trottoirs). Sur des portions pavées, c'est presque impraticable. J'étais fort prudente, ayant mis mon casque et un gilet fluo, et je freinais avant chaque carrefour. J'avais du mal à lâcher une main du guidon pour indiquer que je tournais à droite ou à gauche. Sur du plat, elle atteint facilement 25 kmh. Dans les montées assez raides elle avait du mal à tenir les 10 kmh.

    - d'un point de vue prix, je trouve cela assez cher : 1 euro pour le déverrouillage et 15c la minute d'utilisation. Les trajets ont coûté 4,30 et 3,85 €. 

    - pour les bouchons c'est évidemment pratique, puisque je pouvais passer entre les voitures ou aller sur le trottoir. 

    Je suis contente d'avoir fait l'expérience, mais je ne le ferai certainement pas tous les jours. C'est pratique de pouvoir la laisser où l'on veut, mais on perd du temps à en trouver une au départ. Au final, je mets moins de temps à faire le trajet avec mon vélo, mais je dois plus pédaler dans les montées.

     

    « Sacré Coeur de AlleExpo de photos à Vresse »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Février à 14:52

    C'est super comme idée ! Et très bien de l'avoir essayée. Mais effectivement cela fait cher. A quand une trottinette électrique disponible au pied du parking d'hiver du col du Coq ? ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :