• Avec l'été sec que nous avons connu, certains arbres ont commencé à voir brunir leurs feuilles dès le mois d'août. Ainsi le beau spectacle des couleurs automnales a commencé plus tôt cette année et ce week-end était ensoleillé, rendant les paysages colorés encore plus beaux.

    Voici quelques photos :

    Couleurs automnales

    Couleurs automnales

    Couleurs automnales

    Couleurs automnales

    Je vous rappelle que pour voir régulièrement des photos de Bohan, vous pouvez consulter le lien dans la colonne de droite, en haut "Photos de Bohan" et prendre Bohan en 2018. Ce sont les photos que je publie pour le Syndicat d'initiative de Bohan.


    1 commentaire
  • Avec ses températures hautes et son absence de pluie, l'été amène la sécheresse en Belgique. Alors que Bohan s'en sortait plus ou moins bien jusqu'ici, les prévisions annoncent que la situation va empirer. Voir l'article très détaillé de l'IRM à ce sujet : http://www.meteo.be/meteo/view/fr/31722781-Secheresse.html

    La Semois est basse, et les kayaks sont interdits depuis le 24 juillet. Au village ce n'est pas encore trop visible mais quand on va à Kelhan, c'est beaucoup plus visible. Voir photos ci-dessous.

    Semois au village le 4 août

    Semois à Kelhan

    Semois à Kelhan

    Et maintenant on remarque la sécheresse aussi dans la végétation : certains arbres roussissent tandis que certains petits arbres sont morts de soif. Ceux qui sont au bord de la Semois comme sur la photo précédente sont encore bien verts, mais plus haut ou plus loin de la Semois, ils brunissent comme si c'était déjà l'automne.

    Tout feu est interdit par arrêté communal pour tout le mois d'août 2018.

    La sécheresse arrive à Bohan


    votre commentaire
  • Sur la place de Bohan, entre les restaurants et la librairie, se trouvait un café, qui était à l'abandon depuis plus de 20 ans. Je vous en ai déjà parlé dans un ancien article.

    Le bâtiment a été racheté par Céline Nollevaux, de Bellefontaine, qui l'a restauré avec sa famille pendant 1 mois et demi. Le café, appelé La folie douce, a ouvert ses portes vendredi. Très bien situé il propose des boissons alcoolisées ou non alcoolisées, à prendre en terrasse ou à l'intérieur.

    Réouverture du café sur la place de Bohan "La Folie Douce"

    Céline Nollevaux est professeur de néerlandais et anglais à l'école des frères à Beauraing. Elle compte ouvrir son café tous les jours de vacances scolaires et de weekend. Elle est aidée par sa famille. La restauration du rez-de-chaussée a été faite par son frère et son père. Aujourd'hui, derrière le bar, elle était aidée par sa mère et son frère:

    Céline Nollevaux (en rouge) entre sa mère et son frère

     

    Quelle belle initiative et quel plaisir de ne plus voir ce chancre au milieu de la place. Je souhaite une belle réussite à Céline.


    4 commentaires
  • Mardi passé, 6 moutons sont revenus sur l'île de Bohan.

    Voici un extrait du communiqué de la fondation Roi Baudouin, qui gère l'île : 

    Le mardi 26 juin, six moutons Roux ardennais seront réinstallés sur l’île de Bohan, propriété de la Fondation Roi Baudouin chargée d’en assurer la sauvegarde. C’est la deuxième année consécutive que l’île accueille des moutons, lui permettant de maintenir son aspect d’antan – celui de pâture – et de limiter la prolifération de plantes invasives. Des panneaux ont également été placés à proximité de l’île afin d’informer et sensibiliser riverains et touristes.

    Je n'étais pas à Bohan, mais voici une photo prise par le président du SI, qui montre comment on les amène :

    Les moutons sont revenus sur l'île de Bohan

    Les moutons ont vite repris leur habitude de se mettre sous leur plateforme :

    Les moutons sont revenus sur l'île de Bohan

    Des panneaux explicatifs ont été placés sur les deux rives de la Semois, donnant une description de la race et rappelant qu'il est interdit d'aller sur l'île.

    Les moutons sont revenus sur l'île de Bohan

    Enfin, au moins 6 panneaux ont été placés sur l'île, pour y interdire l'accès. Celui qui ne les voit pas est vraiment de mauvaise foi.

    Les moutons sont revenus sur l'île de Bohan

    J'ai à nouveau le plaisir d'aller les voir très souvent, et j'espère vous en donner de belles photos.


    votre commentaire
  • En montant vers Hérissart, environ 1 km après le cimetière, à gauche, se trouve une chapelle entourée d'un domaine avec une grille à l'entrée surmontée du nom "Notre Dame de Bohan".

    Notre Dame de Bohan

    Cette chapelle a été inaugurée en 1980, suite à des apparitions très controversées de la Vierge Marie à un Anversois. Ces apparitions n'ont jamais été reconnues par l'église catholique.

    Voici un résumé des faits : En 1967, Léon Theunis (1925-1985) prétend avoir vu une apparition de Marie, rue Mont-les-Champs, tout près de la statuette de Marie en souvenir de la mission de 1948. Ensuite, Léon Theunis vit de nombreuses apparitions de Marie, parfois à Mortsel (près d'Anvers où il habitait), parfois à Bohan.

    Après plusieurs demandes de permis de bâtir une chapelle, la construction se fera en dehors du village, suite à un refus trop tardif de la commune et elle est inaugurée le 4/10/1980.

    Dès 1975 des pèlerinages ont lieu à Bohan le dernier samedi de chaque mois. Ils partent vers 13 h 15 devant l'église de Bohan et montent en procession vers la chapelle, en priant. Comme la majorité des pèlerins viennent de Flandre, ils prient en flamand. Au début des années 1980, cela rassemblait jusqu'à 500 personnes, avec un dizaine de cars amenant les fidèles de Flandres, mais aussi de France (Charleville et Paris). Quand ils passaient derrière de le cimetière, on les entendait depuis la route de France.

    Suivi de 3 prêtres, Theunis porte le ciboire

    Suivi de 3 prêtres, Theunis porte le ciboire

    Rassemblement des pèlerins au début des années 1980

    Rassemblement des pèlerins au début des années 1980

    Après la mort de Léon Theunis, des dissensions sont arrivées dans le groupe et la fréquentation diminue. En 1990 il n'était plus qu'une centaine, et en avril 2018, ils étaient 8 à monter, rejoignant une vingtaine de participants qui sont arrivés directement à la chapelle.

    Intérieur de la chapelle

     

    Sources :     MARTIN, Christine, Pèlerinages d’Ardenne Méridionale, Pierre Mardaga éditeurs, 1991 et Soir Illustré du 6 mai 1976 pages 30 et 31 , Les apparitions de Bohan : une fumisterie disent les évêques.


    votre commentaire
  • La librairie de la Semois sur la place de Bohan a ouvert ses portes le 1er avril 1984.  Martine Henry et Thierry Buffet ont pris leur retraite et ont remis leur commerce à d'autres commerçants de Bohan, Nadia Baijot et Xavier Martin (au centre de la photo ci-dessous).

    La librairie papeterie de la place de Bohan est reprise

     

    Le magasin change de nom et devient le "kiosque aux idées" mais le principe reste le même avec vente de journaux et magazines, livres, cadeaux et décorations. Et ils gardent aussi le point poste et la vente des produits de la loterie nationale.

    Voici une photo retrouvée sur un calendrier de 1986 édité par la librairie de la Semois

    Librairie de la Semois en 1986

    Je souhaite une belle réussite à Nadia et Xavier dans leur nouveau projet et je me réjouis que les commerces de Bohan soient repris par des jeunes et se rénovent.


    votre commentaire
  • La rivette, le long de la Semois, offrait un très beau spectacle ces derniers jours, avec les arbres en fleurs :

    Rivette en fleurs

    Rivette en fleurs

    Rivette en fleurs


    votre commentaire
  • Patrizia reprend son restaurant sur le pont de Bohan

    Après avoir laissé la gérance de son restaurant pendant 3 ans à deux jeunes (voir mon article précédent à ce sujet http://moniquedebohan.kazeo.com/restaurant-du-pont-nouveaux-gerants-a121233964), Patrizia Bianchini a repris son restaurant sur le pont.

    Elle a changé le nom en "Trattoria Pizzeria Autentico".

    Pour en savoir plus, consultez la page facebook : https://www.facebook.com/Trattoria-Pizzeria-lAutentico-132782307076930/

    Bon retour à Bohan, Patrizia !

     


    votre commentaire
  • A Bohan, la rue de France commence au tabac Martin et se termine à la frontière française et est longue de + ou - 2km.

    Le 1er mars 2011, la commune de Vresse a décidé de la renuméroter, parce qu'il y avait beaucoup trop peu de numéros, entraînant des 181A jusque E !

    Ce 1er avril 2018, la commune de Vresse a décidé de la rebaptiser, pour libérer ce nom et mieux tenir compte de la réalité du terrain. Sur la dizaine de maisons de cette rue, 3 paires de jumelles ont habité : d'abord Thérèse et Madeleine Danloy, ensuite ma soeur Françoise et moi, et enfin un peu plus loin Vanessa et Laetitia Goosse.

    C'est ainsi que la rue a été rebaptisée rue des Jumelles. Voici la nouvelle plaque:

    Rue de France rebaptisée Rue des jumelles

    Les numéros de maison n'ont pas changé, mais les habitants peuvent à nouveau changer leur adresse. 

    Moi qui rêve d'avoir une rue à mon nom, je suis déjà à la moitié du chemin. 


    2 commentaires
  • Installée à Bohan depuis le 8 mai 1987, la boucherie Antoine vient de passer à la génération suivante. Le patron, Jacky, prend se retraite et passe la main à ses 3 enfants : Manu, Isabelle et Cindy. Et la jeune génération a fait une profonde rénovation du magasin.

    Ils ont agrandi le local de vente, en condamnant une pièce privée au rez de chaussée. Ils ont fait appel aux artisans locaux pour la décoration. Le comptoir est à présent face à la rue. A droite de l'entrée se trouve un mur décoré comme un journal avec d'anciennes photos et d'articles sur l'histoire de la boucherie. Tous ces travaux ont été faits en un peu plus d'un mois, et la réouverture a eu lieu ce weekend des 3 et 4 mars 2018.

    Voici des photos de la boucherie après rénovation:

    Boucherie Antoine rénovée

    Boucherie Antoine rénovée

    Boucherie Antoine rénovée

    Et voici les photos d'avant la rénovation

    Boucherie Antoine rénovée

    Boucherie Antoine rénovée

    Boucherie Antoine rénovée

    C'est un plaisir de voir des jeunes investir dans un commerce à Bohan. Le résultat est très beau, et avec un local plus grand, on espère qu'on ne verra plus la file de clients qui attendent dehors.

    Bonne chance à Manu, Isabelle et Cindy Antoine !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique