• Le tour de France 2019 a rendu hommage à Eddy Merckx qui a gagné son 1er tour il y a 50 ans en organisant son grand départ en Belgique.

    Jeudi je suis allée à la grand place de Bruxelles pour la présentation des équipes. Il y avait une très grande foule mais je ne suis pas restée jusqu'à la fin de la présentation de la 22è équipe pour voir Eddy.

    podium pour la présentation des équipes sur la grand place

    podium pour la présentation des équipes sur la grand place de Bruxelles

    Samedi nous sommes allés voir le tour chez une amie près de Nivelles: nous étions 11 et nous avons eu beaucoup de gadgets. Mes amis ont participé à leur premier tour. Les voilà par exemple qui font bonjour à un hélicoptère qui passait au-dessus de nous.

    Tour de France 2019 : départ en Belgique

    et voilà notre butin :

    Tour de France 2019 : départ en Belgique

    Dimanche le tour organisait un contre la montre par équipe dans Bruxelles, et passait tout près de chez moi, venant de Montgomery et Meiser vers le pont Van Praet. J'ai rejoint Bénédicte et ses amis qui se sont installés en face de la RTBF. La caravane publicitaire a été généreuse en casquettes et surtout en maillot Leclerc, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous :

    Tour de France 2019 : départ en Belgique

    Enfin lundi, Pierre et moi avons cherché le point de passage le plus proche de Bohan et sommes allés à Hirson, en France, à 75 km de Bohan. Nous avons vu la caravane passer, mais ils jetaient très peu de cadeaux et aucun maillot.

    Tour de France 2019 à Hirson

    J'ai donc vu 3 fois la caravane, qui est constituée de 170 véhicules, avec des camions ornés de mannequins géants, des voitures décapotables, et des voitures normales. Certaines marques n'étaient présentes que dans 1 pays, par exemple Cochonou en France ou Het Laatste Nieuws en Belgique.

    Et voici une vidéo du passage des coureurs près de Nivelles, ils roulaient à 40 km par heure, donc ils passent très vite :


    2 commentaires
  • Ce samedi vernissage de l'expo de photos collectives à Vresse. 17 photographes de la région ou de plus loin exposent leurs oeuvres autour du thème de la Semois.

    Le vernissage a eu lieu ce samedi, en présence de la nouvelle équipe de la commune, dont Arnaud Allard, le plus jeune bourgmestre de Wallonie (au centre de la photo). A sa droite des échevins, à sa gauche, Jean-Pierre Lambot, commissaire général au tourisme et Robert Grimonpont, artiste qui organise cette exposition collective.

    Mr Lambot a évoqué la Semois, cette rivière qui prend sa source à Arlon, et qui se jette dans la Meuse à Monthermé en France: longue de plus de 200 km, il n'y a que 90 km à vol d'oiseau entre ces deux points. Et c'est sur la dernière partie, appelée Basse-Semois que les reliefs sont les plus importants. Jadis, la Semois était une barrière naturelle infranchissable, surtout en hiver: il n'y avait que deux ponts en pierres, à Bouillon et à Chiny. 

    Expo de photos à Vresse 

    J'y expose 4 photos, Bohan depuis la croix, Bohan depuis le belvédère et 2 photos du Jambon de la Semois. Mes photos sont près de la fenêtre, sur le mur de droite en entrant:

    Expo de photos à Vresse

    Les photos sont très belles, et montrent notre belle rivière dans toutes les saisons.  Les points de vue du Jambon, de Frahan et de Botassart sont bien représentés, ainsi que Bouillon et ses alentours (Cordemois).

    Vous pouvez les découvrir jusqu'au 24 mars, de 10 à 17 h.

    Expo de photos à Vresse


    votre commentaire
  • Je viens de terminer une session de cours d'ébénisterie durant ce quadrimestre, à raison de 8 cours de 2,5 h le mercredi soir, organisé par Sasasa.

    Nous étions une dizaine d'amoureux du bois à apprendre à utiliser les machines mises à notre disposition. Les deux animateurs, menuisiers de profession, ont commencé par une introduction sur les différentes essences de bois ainsi que les différents types de bois (aggloméré, MDF, OSB ou multiplex). Nous sommes vite passés à la pratique, et avons construit chacun deux petites pièces, à l'aide des outils tels que la scie radiale, la scie sauteuse, la scie plongeante, la défonceuse, lamelotteuse, etc. L'accent a été mis sur les assemblages, qu'on peut faire avec des clous ou des vis, mais aussi avec des tourillons, des lamelots, tenons et mortaise, onglets, mi-bois ou assemblage à queue d'aronde

    J'ai appris beaucoup de choses, je me suis bien amusée et j'ai retenu les points suivants :

    - pour toute machine électrique, il est important que la machine soit de bonne qualité mais aussi son consommable (lame de scie, mèche de foreuse, etc)

    - il faut mettre en marche la machine avant de toucher la matière : par exemple la lame de la scie sauteuse ne doit pas toucher le bois avant de l'allumer.

    Voici une photo de la salle de cours, où des établis bien pratiques sont à disposition. Nous avions accès à des machines électriques, mais aussi des outils à main et des planches de bois à volonté.

    Cours d'ébénisterie

    Ma première réalisation est une petit étagère murale de coin, qui tient sans vis ni clou. J'ai tout coupé et assemblé moi-même :

    Cours d'ébénisterie

    Et en fin de cours, nous avons chacun construit une jardinière. Nous avons utilisé la défonceuse pour faire une rainure de décoration dans les pieds (et j'ai rajouté un sigle infini pour m'amuser). Les pieds ont demandé beaucoup de travail.

    Cours d'ébénisterie

    Sur la photo ci-dessous vous pouvez voir le travail fait sur chaque pied: de gauche à droite : le pied avant découpe, ensuite le pied où l'on est passé avec la scie plongeante  sur une profondeur de 1,8 cm, ensuite on a enlevé les morceaux de bois et enfin après avoir passé le papier de verre.

    Cours d'ébénisterie

     

    J'aimerais bien appliquer ce que j'ai appris, mais je n'ai que les machines de base (scie sauteuse et foreuse). Je louerai les autres à l'occasion et verrai si j'investis dans une ou 2 machines. 


    votre commentaire
  • Au musée des sciences naturelles de Bruxelles se tient du 18/10/2018 au 01/09/2019 une exposition intitulée "Ours & Nounours : Viens avec nounours !".

    D'après ses créateurs, cette expo propose aux enfants de 4 à 104 ans de découvrir les animaux sauvages qui se cachent derrière les doudous et personnages de livres ou de dessins animés de notre enfance. Elle présente l'évolution des ours - des premiers apparus il y a 35 millions d'années jusqu'aux 8 espèces actuelles - leur mode de vie (alimentation, sommeil hivernal, reproduction, locomotion) et leurs rapports complexes avec les hommes.

    En parallèle existe un parcours interactif pour les enfants à partir de 4 ans et leurs nounours.

    Exposition "Ours et nounours" à Bruxelles

    On y découvre les 8 sortes d'ours qui vivent encore : Grand Panda, Ours blanc, Ours noir, Ours brun, Ours malais, Ours à lunettes, Ours à collier et Ours lippu. Des textes, des petits films, des animaux empaillés et des activités interactives permettent de mieux connaître les ours. Par exemple, il faut choisir quels aliments conviennent à quel ours : l'ours blanc aime le phoque tandis que l'ours noir aime le miel, etc.

    J'y suis allée ce dimanche avec mon nounours, mais j'ai été un peu déçue, car c'est très orienté pour les enfants et heureusement que j'ai demandé un badge pour mon nounours afin de faire quelques activités pour les enfants, sinon je me serais ennuyée. L'expo est assez courte, et en ce dimanche à la météo cafardeuse, il y avait beaucoup de monde, surtout des familles avec de jeunes enfants bruyants. Le plus amusant est la dernière salle où sont exposés des centaines de nounours derrière un ours brun empaillé.

    Exposition "Ours et nounours" à Bruxelles

     


    votre commentaire
  • La proclamation de futurs professeurs dans le secondaire inférieur a eu lieu hier à la Haute Ecole Galilée, près du Botanique à Bruxelles.

    Proclamation de Pierre

    Il y avait 59 jeunes diplômés dans les diverses sections : Arts plastiques, Sciences Naturelles, Français et Français langue étrangère, Français et Religion, Langues germaniques, Mathématiques, Sciences Humaines et Sciences Economiques.

    C'était très bien organisé, avec les noms qui étaient affichés sur le grand écran, par section et par grade. Comme je m'y attendais, il y avait beaucoup plus de filles que de garçons (je dirais au moins 3 filles pour 1 garçon, par exemple en Arts plastiques, il n'y avait que des filles). Par contre, j'ai été beaucoup plus étonnée par les prénoms et noms des futurs professeurs : au moins 80% avaient un nom ou un prénom d'origine étrangère. Pour les grades, ils allaient de grande distinction à "réussite". Avant tout le monde avait au moins une satisfaction puisqu'il fallait une moyenne de 60%, mais comme maintenant il faut 50%, il y avait quelques réussites sans aucune mention. 

    En Sciences Humaines, il y a eu 5 diplômés, dont 1 seule avec distinction : Pierre. Et quand il a commencé il y a 3 ans, ils étaient plus de 40. Cela fait un bel écremage. 

    J'ai enregistré un petit film lorsqu'on appelle Pierre, ainsi que quand tous les diplômés prêtent le serment de Socrate:


    votre commentaire
  • La commune de Vresse-sur-Semois veut devenir un site important pour les courses cyclistes. Hier et aujourd'hui étaient organisés des courses de côtes pour les jeunes cyclistes:

    • Mercredi à 15 h départ pour les jeunes filles de 17 et 18 ans pour 64 km 
    • Jeudi à 12 h départ pour les garçons de 15 et 16 ans pour 67 km
    • Jeudi à 15 h départ pour les garçons de 17 et 18 ans pour 112 km

    passage des cyclistes à Bohan

    Toutes les coureurs sont passés par Bohan et j'ai filmé le passage du dernier groupe.

    Le dernier groupe a fait 4 fois le tour local de 9,9 km montant de Vresse à Conrad avec descente via la chapelle de Flachis et Orchimont.

    Voici quelques photos prises au tournant de Conrad vers le Flachis.

    Course cycliste à Vresse

    Course cycliste à Vresse

    Course cycliste à Vresse


    1 commentaire
  • Ce 25 juin une conférence était organisée en l'église Sainte-Suzanne sur sa restauration. L'introduction est faite par Mr Nimal, échevin, qui a présenté le conférencier :  Guido Stegen, architecte et urbaniste, fondateur du bureau ARSIS. Son expertise dans l’usage des bétons lui a valu de restaurer de nombreux bâtiments de l’entre-deux-guerres. Il a également été membre et vice-président de la Commission royale des Monuments et des Sites.

    Conférence sur la restauration de l'église Sainte-Suzanne (Schaerbeek)

    Il commence par un petit historique de l'église: permis de construire en 1925, construction en 1926 et 1927 et occupation à partir de 1928. L'architecte est Jean Combaz. L'église est en béton, et représente le style "dentelle" car les grands vitraux amènent beaucoup de lumière. Le conférencier parle des églises qui auraient inspiré l'architecte (Paris, Bâle, ...) qui ont aussi été restaurées. Il a aussi été maître d'oeuvre de la restauration de l'église Saint Jean-Baptiste de Molenbeek.

    Il a expliqué comment la restauration a été faite, en analysant le béton armé, en essayant différentes techniques. La tour du clocher sera remise en couleur rouge. Et à l'intérieur, les vitraux derrière le choeur et au-dessus du choeur ont été dégagés. Ils avaient été cachés par des parois après quelques années d'utilisation de l'église à la demande des prêtres qui voulaient moins de lumière.

    La conférence était intéressante, parfois un peu technique (sur le ph de l'acier). Normalement d'ici 3 ou 4 mois le chantier sera fini et on ne verra plus les échafaudages.

     restauration de l'église Sainte-Suzanne (Schaerbeek)


    votre commentaire
  • Je participe à la 2ème édition de l'exposition collective de photos, qui se tient à la maison du tourisme de Vresse jusqu'au 25 mars 2018. Chaque participant expose maximum 4 photos sur le thème "Animaux de ferme et de nos forêts". 22 photographes participent, venant principalement des communes de Vresse, de Gedinne ou de Bièvre, ainsi que quelques Bruxellois. 

    Le vernissage a eu lieu ce samedi, en présence des autorités communales. Sur la photo ci-dessous se trouvent de gauche à droite : le directeur de la nouvelle maison de tourisme du pays de Bouillon (qui a englobé la maison du tourisme de Vresse), Mr Robinet échevin, Jean-Pierre Lambot, commissaire général au tourisme honoraire, Françoise Leboc, bourgmestre, Mme Nicolaï, échevine, Robert Grimonpont, organisateur.

    Expo collective de photos (2018)

     

    Après les discours, nous avons pu admirer les très belles photos d'animaux de la ferme ou de la forêt. Parmi les animaux les plus représentés il y a les cervidés et les vaches. J'ai reçu beaucoup de compliments sur mes photos (chevreuil, mouflons et écureuil) que vous avez découverts sur mon dernier calendrier.

    Mes photos exposées

    Il y avait quelques animaux de ferme (vaches, coqs, ...) et parmi les oiseaux des forêts beaucoup de cerfs, de biches, et quelques oiseaux (grèbe, héron, merle, etc). Voici ma photo préférée (à part les miennes):

    Expo collective de photos (2018)


    votre commentaire
  • J'ai eu la chance de participer à l'enregistrement de l'émission "71" de RTL ce vendredi. Cette émission passe sur RTL-TVI tous les jours à 18 h 30, du lundi au vendredi. Chaque mercredi c'est un bourgmestre qui affronte les 70 candidats du public. 

    petit déjeuner dans le cabinet du bourgmestre de Schaerbeek

     

    Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek, a relevé le défi et a invité 70 Schaerbeekois. Pierre et moi avons été sélectionnés. Nous avons reçu un petit déjeûner dans le cabinet du bourgmestre à la maison communale, puis nous sommes allés en car à RTL, chaussée de Louvain. Et là, nous avons enregistré l'émission. Je ne peux rien vous dire de l'émission, sauf qu'elle passera à la tv le mercredi 7 février.

    Enregistrement à l'émission 71

     


    votre commentaire
  • En cette journée de l'artisan, j'ai choisi de visiter "Empreinte Digitale", spécialiste en lettrage de véhicules, réalisation d'enseignes et de panneaux publicitaires, situé à Louette-Saint-Pierre.

    Nous avons reçu une démonstration d'impression et de découpage d'autocollants.

    L'imprimante HP est capable d'imprimer sur tout matériau qui se présente en rouleau de maximum 160 cm de largeur (papier, tissu, bâches, autocollants). Elle est capable d'imprimer jusqu'à 24 m² par heure. 

    Imprimante

    Ensuite, la découpeuse coupe chaque logo, selon un format programmé par ordinateur. 

    Découpeuse

    Et voici le résultat final:

    Journée de l'artisan 2017 : Empreinte digitale de Louette-Saint-Pierre

    L'entreprise existe depuis 2010 et occupe 2 personnes à temps plein (les 2 jeunes à lunettes sur la dernière photo). Ils ont des clients locaux ou plus éloignés et fournissent différents services pour les supports visuels :

    - conception de l'affiche ou de la carte de visite

    - impression, découpage et placement du support

    Pour en savoir plus, voici leur site internet http://www.empreintedigitale.be/

    C'était très intéressant de visiter une telle entreprise, et de voir qu'il y a des jeunes qui osent entreprendre dans des secteurs assez pointus. Ils ont récemment investi dans de nouvelles machines et je voudrais les aider à se faire connaître par mon blog.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique